retour accueil
Accueil  |   Historique  |   Parcours  |   Galerie  |   Revue de Presse
Nos gammes  |   Les plus  |   Bon de commande  |   Contact & plan  |   Dépositaires   |  Liens
 
 
Marine Molina est l’héritière d’un savoir-faire, d’un sens inné des arômes :
Issue d’une des familles des plus anciennes du bas-Adour, elle voit le jour à Paris et grandit dans l’univers de la cosmétique. Les parfums du laboratoire paternel * au 26 place Vendôme et 240 rue de Rivoli, les saveurs de la pâtisserie de sa grand-mère sur la côte Basque *, les senteurs de simples de l’herboristerie bayonnaise du truculent oncle Albert *, le souffle doux de la villa "Mimosa parfum" * , marqueront à jamais sa mémoire olfactive.
Les vacances se passent dans la maison familiale du pays basque; Caché sous la vigne, le lavoir chante son eau cristalline, le jardin potager offre tomates et piments pour la pipérade et de généreuses pastèques pour les confitures ; autour de joyeuses tablées, on fait des frottées à l’ail…
 

Son grand-père paternel possède vigne et oliveraie au pied de l’Etna et produit un vin ardent sorti du pressoir familial. Elle en gardera les images et les saveurs inoubliables.

Passionnée d’écriture et d’histoire, elle suit des études littéraires au fameux Cours Hattemer, véritable pépinière de talents : elle se destine au métier de journaliste.
Mais elle rejoindra l’entreprise de son père avec une formation de bio-cosméticienne.
C’est à Biarritz que Marine Molina installera son petit laboratoire bio en 1980. Puis, cessera l’activité pour se consacrer à l’éducation de ses enfants : "Mes plus belles créations".

Créative, elle se passionne pour la couture, la peinture sur meuble, compose des chansons. Sa grand-mère lui offre une boîte en bois de collection qui sera le départ d’une série de plusieurs modèles d’étuis en bois pour parfums, épices, cravates, qu’elle dessine et réalise. Puis, elle créé une ligne de meubles poétiques et parfumés, « Les petits Messagers du cœur » sélection du concours innovation "Aliénor".

L’Alabastre, symbiose de ses talents protéiformes, va faire renaître l’entreprise de son père.
En hommage à sa grand-mère elle créé le parfum "Le délice de Maïté" aux arômes de gâteau basque, le premier du genre.

Ses parfums, audacieux et raffinés présentés en coffrets de bois précieux ou aumônières de cuir, s’accompagnent de textes poétiques extraits de son recueil "Le Parfum Retrouvé". C’est aussi le titre de sa chanson dont les accents de guitare ravivent des parfums chargés de souvenirs.

On parle d’elle dans la presse : l’Express lui consacrera une page, Le Point, Fémina, Marie-claire, Objectif Aquitaine…jusqu’en Australie, où l’on souligne son talent de poète à travers ses subtiles parfums aux noms enchanteurs. "Les parfums sont la délicieuse mémoire de nos instants partagés" dira-t-elle.

* Marque de produits cosmétiques « Antonio Molina » créée dans les années 30, au 39 bd des Capucines à Paris.
* La Pâtisserie du Golf
* Herboristerie Cazebonne rue Orbe à Bayonne..
* A lire « Autrefois Hossegor » de Gérard Maignan ed. Atlantica Préface de Mr. A. Juppé.
 
L'ALABASTRE - 16 rue Delabertranne 64600 Anglet - 06 26 97 41 47 © alabastre tous droits réservés